CARMEN de Georges Bizet à Saint-Brice-sous-Forêt

choeur mosaique

SPECTACLE MUSICAL

JANVIER 2011


CARMEN
 

Les représentations de l'opéra Carmen au théâtre Silvia Monfort,
à Saint-Brice-sous-Forêt, sont produites, coordonnées et réalisées par l'AAEM, Association des Amis de l'École de Musique
de Deuil-la-Barre.


Cet évènement musical bénéficie du soutien des villes de Deuil-la-Barre et de Saint-Brice-sous-Forêt.

Avec la participation de l'association APEC, Association des Parents d'Élèves du Conservatoire de Saint-Brice-sous-Forêt.




Affiche Carmen janvier 2011
Création graphique : Richard George | rgdesigner@orange.fr


Sous la houlette de Marléni Batola, directeur de l'École municipale de Musique Maurice Cornet de Deuil-la-Barre et du Conservatoire Claude Debussy de Saint-Brice-sous-Forêt, ces représentations de l'opéra Carmen de Georges Bizet sont portées par des professeurs, donc des pédagogues, ainsi qu'un chœur, désirant partager avec le plus grand nombre sa passion pour la musique et en particulier l'opéra.

À l'origine de cet événement musical, il y a un chœur : le Chœur Mosaïque de l'école de musique de Deuil-la-Barre, sous la direction de Mustapha Kaïd.

Dans l'exploration de répertoires variés, cet ensemble a toujours donné une dimension pédagogique à ses prestations, à travers notamment des concerts à thèmes ou des spectacles avec narrateur, etc. De telles expériences ont rencontré beaucoup de succès : concerts, conférences autour d'un compositeur, soirées « piano- poésie »...

Plus récemment le spectacle « Les galères d'Offenbach » ou de larges extraits de La Belle Hélène, Les Contes d'Hoffmann, où de La Vie Parisienne ont été entendus, commentés par le compositeur « lui-même ». Au sein même du projet culturel Carmen, il s'agit aussi de confronter et d'associer deux univers, celui des professionnels (solistes, musiciens, metteur en scène...) et celui des amateurs au sens noble du terme (chœur d'adultes et chœur d'enfants). 



Le but de cette version de Carmen est de proposer l'œuvre dans un canevas permettant de mieux l'appréhender, la rendant accessible à un public n'ayant pas forcément l'habitude de fréquenter les salles d'opéras. Au-delà de l'aspect artistique et musical, c'est l'ambition même de ce projet.






Affiche du spectacle Carmen
Affichage de l'opéra Carmen à Saint-Brice-sous-Forêt
Crédit photo : © Richard George 2011
 

CARMEN

GEORGES BIZET
Livret de Ludovic Halévy et d'Henri Meilhac

OPÉRA-COMIQUE EN QUATRE ACTES
TIRÉ DE LA NOUVELLE DE PROSPER MÉRIMÉE

Représenté pour la première fois à Paris
au Théâtre de l'Opéra-Comique
le 3 mars 1875
-
21 JANVIER & 22 JANVIER 2011
THEATRE SILVIA MONFORT
SAINT-BRICE-SOUS-FORET

-
Direction artistique et musicale
MUSTAPHA KAÏD

Accompagnement piano
ÉRIC CHAQUENEAU

Mise en scène
JONATHAN KERR
Molière 2005
-
Carmen
GOSHA KOWALINSKA
Mezzo-Soprano


Don José
JEAN GOYETCHE
Ténor


Escamillo
PATRICE BERGER
Baryton-basse


Micaëla
VANESSA BONAZZI
Soprano


Frasquita
FLORENCE BARBARA
Soprano


Mercédès
CATHERINE ROSSIGNOL
Mezzo-Soprano


Moralès/Zuniga
NICOLAS RIGAS
Baryton


Le Remendado
VINCENT FLAHAW
Ténor


Le Dancaïre
BENOIT RIOU
Baryton-basse

-
CHŒUR MOSAÏQUE
-
CHŒUR D'ENFANTS DU CONSERVATOIRE CLAUDE DEBUSSY
ET DE L'ÉCOLE DE MUSIQUE MAURICE CORNET


Chef de Chœur enfants
HÉLÈNE JUREN

-
Violon : CÉLINE BALENSI
Flûte : NORA ASSICE
Trompette : FABIEN NORBERT
Percussions : STÉPHANE NORBERT
-
Décors : JEAN-JACQUES GERNOLLE
Costumes : MARIE-AGNÈS GALET & l'AAEM
Accessoires : BÉNÉDICTE CHARPIAT
Eclairages : ANTONIO DE CARVALHO
Chorégraphie : MARTIN YSEBAERT
-
ÉLÈVES DANSEURS DE L'ACADÉMIE INTERNATIONALE DE LA DANSE

-
Régisseur général du Théâtre Silvia Monfort
YVES TAHAR

 
 
Salle du théâtre Silvia Monfort de St-Brice
Théâtre Silvia Monfort
 

REMERCIEMENTS

L'Association des Amis de l'École de Musique tient à remercier :


La Mairie de Saint-Brice-sous-Forêt, la Mairie de Deuil-la-Barre et la Mairie de Groslay pour leur soutien financier et logistique,

L'Association des Parents d'Élèves du Conservatoire de Saint-Brice-sous-Forêt (APEC) pour son aide dans la co-organisation de cet évènement,

Toute l'équipe du Théâtre Silvia Monfort,

L'atelier costumes de l'Opéra de Paris,

L'atelier costumes du Théâtre des Champs-Élysées,

Le CRR de Cergy pour sa mise à disposition des partitions,

Le groupe Ebtrans pour son soutien financier en tant que Mécène principal,

Et toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont contribué
à la préparation de ce spectacle.



Portrait de Georges Bizet
Georges Bizet
 


LE COMPOSITEUR
Georges Bizet
(1838 - 1875)


Fils d'un coiffeur-perruquier également professeur de chant et d'une mère pianiste amateur, Georges Bizet révèle très tôt des dons exceptionnels pour la musique. Il partage son temps entre les travaux alimentaires (réductions pianistiques d'opéras et composition de mélodies et de pièces pour piano) et ses tentatives pour s'imposer sur les scènes parisiennes. Il compose Les Pêcheurs de perles (1863), La Jolie fille de Perth (1867). Il épouse Geneviève Halévy. Son opéra Djamileh est un échec en 1872. L'Arlésienne, musique de scène pour la pièce d'Alphonse Daudet, composée pour petit ensemble en 1872, ne connaîtra le succès que plus tard, une fois remaniée pour grand orchestre.

Bizet n'a plus que quelques années à vivre, miné par une maladie de cœur et des rhumatismes, lorsqu'il commence à travailler à l'œuvre qui restera son seul grand succès universel, son opéra Carmen. À la création, en 1875, il sera néanmoins victime des censeurs (à commencer par le directeur de l'Opéra comique), qui jugent l'œuvre indécente, et de l'indifférence du public. Ce n'est qu'à Vienne, une fois arrangé en grand opéra auquel Ernest Guiraud a ajouté des récitatifs, que Carmen connaîtra un succès définitif. Bizet meurt en 1875, au soir de la trente et unième représentation. Sa disparition prématurée empêche de savoir quelle place il aurait pu prendre dans l'évolution de la musique à la fin du siècle, entre un Massenet dont le sentimentalisme submergeait l'opéra français et un Wagner dont l'ombre tutélaire influençait et intimidait toute la musique dramatique européenne.


-
Célestine Galli-Marié, la première Carmen en 1875
Célestine Galli-Marié, la première Carmen en 1875


pages 4 et 5 du programme Carmen en 2011
Création graphique : Richard George | rgdesigner@orange.fr


BIOGRAPHIES | PHOTOS | VIDEOS