Artistes invités

Petits Chanteurs de Saint François de Versailles
choeur mosaique


ARTISTES INVITÉS



Nora ASSICE - Flûtiste
Nora Assice - Flutiste
Née en 1987 à Paris, Nora Assice découvre la musique en Afrique où elle passe son enfance, mais c'est de retour en France qu'elle entre, en 2000, à l'École Municipale de Musique de Deuil-la-Barre dans la classe de flûte d'A. M. Biagioli. Elle étudie également la musique de chambre avec E. Chaqueneau puis le piano et entame deux années de violoncelle avec A. Lecour. Décidée à se lancer dans une carrière musicale, elle se perfectionne à l'ENM de Chartres avec le flûtiste Gionata Sgambaro avant d'être admise en 2007 au CNR de Cergy-Pontoise. Chez Annick Marin. Elle participe à de nombreux stages où elle se produit en concert et à des Master Class comme celles de P. Yves Artaud ou R. Guiot. Elle s'oriente en parallèle depuis 2008 vers la flûte baroque, le traverso. Elle remporte l'année dernière trois médailles d'or (analyse, déchiffrage et histoire de la musique) et valide son DEM cette année. Elle enseigne la flûte traversière à l'École de Musique de Menucourt depuis 2008. (1)
__________________________

Rémi-Charles CAUFMAN - Basse
Instrumentiste de formation (violon, piano, orgue - il a été Premier violon solo de l'Orchestre Symphonique d'Asnières) - Rémi-Charles Caufman a obtenu le Premier Prix en Ateliers Lyriques au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Sur la scène lyrique, on a pu l'entendre dans La Petite Sirène de Probst, La Pauvre Eugénie de Tailleferre, Five O'clock Tea de Finzi, Le Directeur de Théâtre de Mozart, Rigoletto de Verdi, Le Barbier de Séville de Rossini, Le Voyage dans la Lune et La Belle Hélène d'Offenbach, Les Mousquetaires au Couvent de Varney, Le Roi Pausole d'Honegger, La Veuve Joyeuse et Le Pays du Sourire de Léhàr, ainsi que Oliver ! de Bart. Plus récemment il tient le rôle de Don Lancelot dans Les Guerres du Romarin et de la Marjolaine, Opéra baroque de Texeira. Il participe également au spectacle Viva Verdi d'Eduardo Manet. Enfin on a pu  l'entendre dans  Offenbachiades, Du Rire aux Armes, ainsi que dans le rôle du Baron dans la Vie Parisienne de Offenbach.
Il met en scène et chante : Monsieur Offenbach restera chez lui ce soir au Théâtre du Tambour Royal à Paris ainsi qu'à Alep en Syrie, et Offenbach, un soir...! Au théâtre de Rosny s/s Bois.
En oratorio, il chante la Messe du Couronnement et Les Vêpres d'un Confesseur, le Requiem et les Nocturnes de Mozart. Le Stabat Mater, le Salve Regina, la Messe Maria Zeller et les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix de Haydn. Le Requiem de Massé, la Fantaisie pour Chœur, Solistes, Piano et Orchestre de Beethoven, la Cantate 142 de Bach et Rejoice in the Lamb de Britten. Cantate 140 de Bach au Temple de L'Étoile à Paris, ainsi que deux messes en création de Châtelain à l'église St. Eustache à Paris. Il s'est également produit dans un concert de musique vocale religieuse coloniale brésilienne des 18e et 19° siècles à  la Madeleine à Paris, programme qui a fait l'objet d'un enregistrement CD à l'église St Roch à Paris.
En récital, il donne de nombreux concerts dans des programmes de mélodies, airs lyriques, comédies musicales.

__________________________

Eric CHAQUENEAU - Pianiste
Eric Chaqueneau - Pianiste
Après ses premières années de piano auprès de Jacqueline Dussol, Éric Chaqueneau entre au CNSM de Paris à 15 ans dans la classe de Dominique Merlet et obtient ses prix de piano et de musique de chambre. Il y suivra également des cours d'harmonie. Par la suite, il profite de l'enseignement de Julien Ridoret à l'École Normale de Musique. Après une formation en pédagogie au CNR de Rueil Malmaison, il enseigne dans plusieurs stages, en Languedoc, en Bourgogne et en Ile-de-France. C'est en 1983 que Maurice Cornet, fondateur de l'école municipale de musique de Deuil-la-Barre, le nomme professeur.

Parallèlement à l'enseignement, il joue dans les Danses Symphoniques de West Side Story de Berstein avec l'OSJIF. Il se produit aussi en soliste et en musique de chambre au sein de l'Ensemble Poly'Art, qui se consacre essentiellement à la musique de C. Bolling. Avec P. Jollans, il joue à deux pianos et crée avec M. Batola, E. Chalmey et A. Lecour, le Quatuor Savart. Éric Chaqueneau est invité au festival de Ramatuelle pour la création des œuvres du compositeur et guitariste O. Bensa donnant lieu à l'enregistrement d'un CD en 1997. À Villiers-le-Bel, depuis les années 90, il participe à des spectacles sous la direction de P. Brun, mêlant l'univers classique et la variété. C'est autour de Rachmaninov (2e concerto), Beethoven (Fantaisie-Chorale), Mozart, Lizt... qu'on a pu l'entendre. Il est également l'accompagnateur du Chœur Mosaïque, dirigé par Mustapha Kaïd. (1)


+ d'infos :
Album Mélopées du compositeur Olivier Bensa avec Éric Chaqueneau :
Lien vers itunes.apple.com / lien vers lugeon.ch / lien vers virginmega.fr
__________________________

Sébastien D'ORIANO - Ténor

C'est au collège à l'age de 11 ans que Sébastien d'Oriano découvre l'art lyrique en chantant "Colas" dans "Bastien Bastienne" de Mozart. Puis, pris de passion pour le chant, il entre à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris avec laquelle il sillonnera la France. C'est alors qu'il commencera ses études vocales avec Roger Soyer au conservatoire du 5e à Paris.

Il effectue son service national au sein du Chœur de l'Armée Française puis intègre la formation Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris qui lui procure l'occasion de se perfectionner auprès de Rachel YAKAR, John ELWES, Véra ROZSA, Martin ISSEP, Udo REINMANN dans différents répertoires. Pendant deux saisons, il sera à l'opéra de Nantes et y chantera en plus des chœurs quelques petits rôles dont " Till Eulenspiegel ". Parallèlement à l'opéra, il suivra la classe de chant d'Yves SOTIN au CNR d'Angers et y obtiendra son Diplôme de Fin d'Étude. Toujours en recherche de formation vocale, il entre à la Royal Scottish Academy of Music de Glasgow dans la classe de Ian THOMSON.

De retour à Paris, il participe aux productions des Opéras de Paris et est régulièrement engagé par le chœur de Radio France.

En soliste, il chante le Magnificat et des cantates de Bach, La Création de Haydn, Sacrifice d'Abraham de Charpentier, le Notre Père de Janacek, la Missa di Gloria de Puccini, le Requiem de Mozart et a eu l'occasion d'interpréter les rôles de Don José dans Carmen et Nadir dans Les Pêcheurs de Perles de Bizet à Papeete.


[Source : Petits Chanteurs de Saint François de Versailles]
__________________________

Mario HACQUARD - Baryton
Mario_Hacquard
Après des études universitaires à l'Institut de Géographie, Mario Hacquard travaille le chant grégorien à l'École César-Franck ; il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et y remporte plusieurs premiers prix. Il est reçu à l'unanimité à l'École d'Art lyrique de l'Opéra de Paris. Ses maîtres ont été Jacques Jansen et Gabriel Bacquier pour l'Art lyrique, Anna-Maria Bondi pour le Bel Canto, Rita Streich pour le répertoire mozartien, Elisabeth Grümmer pour le répertoire allemand et Geneviève Joy-Dutilleux pour la musique de chambre. Il reçoit le Prix Ravel et le Prix Jacques-Ibert au concours international de la Mélodie française.

Baryton, il chante sur les scènes d'Europe, au Japon, en Algérie, en Israël, et en 2010 au Canada, les opéras de Mozart, Haydn, Cimarosa, Rossini, Puccini, Massenet, Offenbach, Fauré, Britten, Milhaud, Aperghis... et les oratorios de Monteverdi, Bach, Haendel, Brahms, Mendelssohn, Berlioz, Saint-Saëns, Dvorak, Schönberg...  

Également acteur, Mario Hacquard tourne pour le cinéma, les clips et la télévision; il a travaillé la comédie avec Julien Bertheau à l'Opéra-Studio, il est le filleul du comédien Jean Deschamps. 

Pour divers labels, il a enregistré une trentaine de disques, parmi lesquels : 

- Par les tendres soirs de lune  piano Claude Collet (Polymnie)
- Mélodies d'Emmanuel de Fonscolombe   piano Maria Belooussova (Hybrid'Music)
- Chants et danses de la Mort de Moussorgski   piano Claude Collet (Aliénor)
- Lieder de Beethoven*   piano Claude Collet (Polymnie)
*Coup de cœur de l'Éducation musicale
*Coup de cœur de Radio Notre-Dame
- Mélodies françaises oubliées*   piano Claude Collet (Aliénor)
*Meilleur disque de l'année du Monde de la Musique
- Mélodies de Daniel-Lesur   piano Sylvie Lechevalier (Maguelone)
- Chansons de Paul Delmet   piano Georges Dumé (Aliénor)
- Angeli et Archangeli (chant grégorien) (Gimini Music)
- En ces jours-là, je répandrai mon esprit (chant grégorien) (Gimini Music)
*5 étoiles de Gregoriaans, het Geluid van de Stilte 
- Des chansons qui nous ressemblent*   piano Lydia Domancich (Voice of Lyrics)
*Coup de cœur de l'Éducation musicale 
- Mélodies d'André Gedalge*   piano Claude Collet (Polymnie)
*5 diapasons de Diapason
- La Vierge de Massenet   Prague Symphony Orchestra (Koch-Schwann)
- L'Isola disabitata de Haydn Orchestre Sinfonietta (Aquarius)
- Winterreise de Schubert   piano Georges Dumé  traduction sur ce site (Hybrid'Music)
 A paraître :
- Tristissima Le Spleen comme idéal dans la chanson, la mélodie et la musique antique juillet 2010 Hybrid'music
Genre : crossover vocal
- Messe brève de Fonscolombe octobre 2010 Voice of Lyrics
Bicentenaire du compositeur
- Une Voiture - Une Chanson  DVD novembre 2010 Polymnie
[Source : hacquard.onlc.fr]
__________________________

Jonathan KERR
Auteur, comédien, chanteur, compositeur et metteur en scène

Jonathan Kerr - Metteur en scène
Il débute au théâtre de la porte Saint Martin dans Mayflower, une comédie musicale. Puis c'est l'aventure du Big Bazar à l'Olympia. Il enregistre alors plusieurs disques en tant qu'auteur-compositeur-interprète chez EMI, Carrère et Sony. Jonathan se tourne ensuite vers le théâtre et l'écriture dramatique, sans toutefois quitter la composition et l'exercice du chant. Il travaille entre autres avec Eric LABOREY, Andréas VOUTSINAS, Didier FLAMAND, Georges VITALY, Blanche SALAN, Jérôme SAVARY, Robert CANTARELLA, Agnès DELUME, Jean-Pierre VOLMER, Corinne BLUE, Patrice LECADRE, Patricia GIROS, Bernard BLOCH, Kai JOHNSEN, Jean-Luc MOREAU, Robert HOSSEIN.

C'est avec sa propre compagnie, Le BATELEUR théâtre, que Jonathan KERR, depuis le début des années 90, crée et met en scène ses pièces théâtrales et musicales : Éternel tango, le Chippendale ou l'homme de leur vie, le boiteux, le mat, déni de noce et enfin Camille C., créée au théâtre de l'Œuvre en 2005 et éditée à l'avant-scène Théâtre. Cette œuvre a obtenu le Molière Inattendu, le prix de la meilleure création au festival de Béziers (« Les Musicales ») et le prix Claude Michel Schonberg de la meilleure partition musicale. Il vient de sortir un Manifeste pour le théâtre musical, cosigné par J.L. Annaix aux éditions l'Œil du Souffleur. Depuis il s'est tourné résolument vers la mise en scène. Il a en projet une adaptation de Moby Dick et une version très libre sur la légende de Jeanne d'Arc. Rompu à toutes les pratiques artistiques, il met en scène aujourd'hui Carmen dans une version inédite. (1)


+ d'infos :
Lien vers le billet des auteurs de théâtre
Manifeste pour un théâtre musical populaire
Jonathan Kerr : qu'est-ce qu'un auteur ? Interview réalisée par la SACD le 25/01/2010
__________________________

Naoum KHOURY - Ténor
Naoum Khoury est diplômé en chant du conservatoire National Supérieur de Beyrouth et de l'institut de Musique de l'université de Saint-Esprit de Kalisk (piano, solfège, harmonie). Élève de chant à l'École National de Musique d'Issy-les-Moulineaux, il en sort avec le premier prix de chant.
Porté par sa passion du chant, il incarne le talent inscrit dans la plus exigeante tradition, c'est pourquoi il continue, aujourd'hui, à approfondir son art auprès de Christine Schweitzer, soprano et soliste internationale. La technique de plus en plus polie, sa voix de ténor a acquis, ses derniers temps, une luminosité et elle a pris du corps. Sa présence rayonnante exprime sa joie de partager le chant avec le public. Il se produit en concert, au Liban, en France, à la Cité de Vatican, en Italie, au Luxembourg, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas, aux États-Unis, au Canada.
La qualité de ses concerts donnés dans la capitale lui a valu de recevoir la Médaille d'argent de la Ville de Paris au printemps 2006.

__________________________

Géraud KLEIBER - Percussionniste
Géraud Kleiber - Percussionniste
Né en 1991, Géraud suit depuis 2003 le cours de percussion du CNR de Cergy-Pontoise dans la classe d'Alain Huteau. À cette formation, débutée en 1996 à l'EMM de Deuil-la-Barre, s'ajoutent 5 ans de piano. Il suit actuellement des études de Droit franco-allemand à l'Université de Cergy-Pontoise. (1)
__________________________

Gosha KOWALINSKA - Mezzo-soprano
Gosha Kowalinska - Mezzo-soprano
Après des études d'ingénieur du son, Gosha Kowalinska se consacre au chant lyrique. Diplômée de l'École Normale de Musique de Paris, en 2009, elle interprète Suzuki dans Madame Butterfly de Puccini, Nerina dans Don Chisciotte de Padre Martini ainsi que différents concerts d'airs et duos d'opéra et de musique sacrée. Promue de l'École Claude Mathieu, Arts et Techniques de l'Acteur à Paris, Gosha vient de jouer dans Citoyen Podsékalnikov ! mis en scène par Jean Bellorini et en 2010 interprétera Zacharie, rôle parlé et chanté dans Athalie de J. Racine mis en scène par Tonia Galievsky. (1)

+ d'infos :
http://www.goshakowalinska.com/
http://www.aecm.net/v2/fiche.php?id=184
Madame Butterfly
__________________________

Jean-Jacques LALA - Baryton Basse
Jean-Jacques Lala - Baryton-Basse
Jean-Jacques Lala suit sa formation à l'École Normale de Musique de Paris auprès de Jane Berbié pour la technique vocale et de Michel Roux puis de Mireille Laroche pour la mise en scène et se perfectionne en Italie auprès de la Soprano Gabriella Ravazzi. Il y fait ses débuts de soliste en 2003 à l'académie d'Orvieto dans Les Noces de Figaro. Depuis il interprète un large répertoire de baryton lyrique, à son aise tout autant chez Mozart, Rossini, Verdi, Puccini, Gounod ou Bizet et est régulièrement invité des théâtres et formations orchestrales françaises.

On a pu l'entendre récemment dans la Missa di Gloria de Puccini avec l'orchestre de l'Association Symphonique de Paris ainsi qu'en la cathédrale d'Aix-en-Provence dans la partie de baryton solo du Requiem Allemand de Brahms. Il sera en tournée en France l'hiver prochain dans la Traviata de Verdi pour la compagnie Art Com. (1)


+ d'infos :

http://www.partagemusical.com/index.php/artistes/jean-jacques-lala-
__________________________

Laurent MALOT
Assistant à la mise en scène sur le spectacle Carmen racontée

Laurent Malot - Comédien, metteur en scène
Photo : karmazyn-diaz.midiblogs.com

Comédien, Laurent Malot joue en 2008 dans la comédie musicale Soweto (Caraïbes, Casino de Paris) puis il tient le rôle titre dans l'Opéra de Léo Ferré et Guillaume Apollinaire, La Chanson du Mal Aimé. Metteur en scène, il réalise une série de spectacles musicaux sur les 7 péchés capitaux avec le théâtre Roger Blin de Coulons (79), puis il travaille pour Livane qui jouera son spectacle au théâtre du petit Gymnase et en tournée, à Genève pour la création de Victor Costa et Karolina Bienvenue chez nous en mars 2009.

En 2009, il tourne pour la télévision sous la direction de Denis Malleval. Il répète actuellement Chante Moby Dick la nouvelle pièce musicale de Jonathan Kerr. (1)


+ d'infos :
http://www.myspace.com/malotlaurent
http://www.myspace.com/laurentmalotnordine
http://www.manufacturechanson.org/enseignants/malot_laurent.htm
__________________________

Fabien NORBERT - Trompettiste
Fabien Norbert - Trompettiste
Né en 1980, Fabien Norbert est admis au CNR d'Amiens en 1995, dans la classe de Dominique Leroy. Il y obtient les Premiers Prix de musique de chambre, trompette et cornet à pistons entre 1997 et 2000. Il poursuit ensuite ses études musicales au Conservatoire Hector Berlioz de Paris dans la classe de Bruno Nouvion, ce qui lui permet de remporter en 2001 le Premier Prix de trompette de la Ville de Paris, ainsi que celui de cornet à pistons en 2003. Parallèlement, il suit des cours de trompette jazz au Conservatoire du 9ème arrondissement de Paris dans la classe de Tony Russo. Il part se perfectionner aux États-Unis, à l'Université du Michigan avec William Campbell en 2003, puis en Espagne avec Éric Aubier en 2003 et 2004.

Il est également lauréat du Concours Européen de Trompette en 1998 et Premier Prix du Concours International de Benidorm (Espagne) en 2004.

La diversité des enseignements qu'il a reçus lui permet de se produire aussi bien dans le répertoire classique que le jazz ou la musique contemporaine : récitals « Trompette et Orgue » ou « Trompette et Percussions », ou encore en soliste avec orchestre... Il est également Trompette-Solo dans l'Orchestre « Les Siècles », dirigé par François-Xavier Roth. (1)


+d'infos :
http://www.myspace.com/fabiennorbert
Sur web.mac.com
__________________________

Dominique PAUTAS - Soprano
Dominique Pautas - Soprano
Conjuguant musique et théâtre, après une formation de comédienne, Dominique Pautas entre au Conservatoire National de Musique de Paris en classe d'opérette et comédies musicales dirigée par Nicole Brossin. À l'issue de ses études musicales, elle se produit sur de nombreuses scènes françaises dans des spectacles d'opérettes et d'opéra : La vie parisienne, Orphée aux enfers, La Belle Hélène (Offenbach), La Chauve-souris (J. Strauss), La Traviata (Verdi), Five O'Clock Tea (G. Finzi), Les mousquetaires au couvent (Varney), La Belle de Cadix, Le Chanteur de Mexico (Lopez), Valses de Vienne (Strauss), Leçons de Français pour étudiants américains (I. Aboulker), Le Roi Pausole (Honegger), Le Capitaine Fracasse (Dunoyer de Segonzac) et donne de nombreux récitals de mélodies françaises.

Aimant participer à des expériences originales faisant appel à l'art lyrique, elle chante lors de nombreux événementiels et festivals sur l'agglomération orléanaise : Théâtre en herbe à Saran, illustration musicale de film dans le cadre de Images Imaginées à Orléans, fêtes johanniques de Chécy, festival Cours et jardins, festival Bouton d'art, festival de Travers.

Elle collabore avec des groupes de musique traditionnelle avec lesquels elle enregistre des Perbroach, musqiue savante écossaise pour cornemuse et travaille également avec des musiciens électro-acousticiens avec lesquels elle se produit dans des SMAC.

Elle crée en 2000 Siebel Compagnie, dont le but est de promouvoir l'art lyrique auprès des publics les plus variés.

Avec cette compagnie, elle monte Un impossible rêve (spectacle cabaret autour de Kurt Weill), Dieu que la chair est faible (spectacle cabaret à base d'opérette), Pas d'pagaille (spectacle jeune public d'après La Flûte enchantée de Mozart), Mes Andromaques (opéra contemporain de P. Lipchitz et S. Ceccaldi pour soprano et Violoncelle) et Offenbacchiades (vaudeville lyrique). (1)

+ d'infos :
Lien N°1 vers spectacle de la Siebel Compagnie
Lien N°2 vers spectacle de la Siebel Compagnie
Lien N°3 vers spectacle de la Siebel Compagnie
__________________________

Dominique PLOTEAU - Ténor
Dominique Ploteau - Ténor
Dominique Ploteau est né à Grenoble où il commence ses études musicales. Il fait ses débuts dans le répertoire lyrique en 1997 au théâtre Impérial de Compiègne dans le rôle de Chérubin des Noces de Figaro de W. A. Mozart dans une version en français où ce rôle était exceptionnellement tenu par un ténor et dans ce même théâtre avec Pelléas dans Pelléas et Mélisande de C. Debussy qu'il reprit au Lindbury Studio Theatre de Covent Garden à Londres en novembre 2003.

À la scène, il chante Le comte Almavira dans le Barbier de Séville de Rossini. Ferrando dans Cosi Fan Tutte de Mozart lors du festival du Pays d'Auge dans une mise en scène de Michel Blin. Dans l'opéra de Auber, les Diamants de la Couronne, il tient le rôle de Don Sébastien, sous la direction d'Edmond Colomer. Il est le Chevalier-Escroc dans l'opéra contemporain Splendeur et mort de Joaquin Murieta de Sergio Ortega sur un livret de Pablo Neruda, Laërte dans Hamlet de A. Thomas, Arlequin dans Paillasse de Leoncavallo, Don José dans Carmen de G. Bizet.

Le répertoire d'opérette l'emmène à se produire au Festival d'Aix-les-Bains avec Grénicheux dans les Cloches de Corneville de R. Planquette et Griolet dans la Fille du tambour Major de J. Offenbach, ainsi qu'au théâtre de l'Odéon de Marseille en chantant le Prince Raphaël lors de la recréation de La Princesse de Trébizonde de J. Offenbach et Robert dans Passionnément d'A. Messager. Fidèle à J. Offenbach, il interprète Gustave dans Pomme d'api, le rôle titre de Trombalcazar au Théâtre de Saint-Lo, Aristée-Pluton dans Orphée aux Enfers, dans une production du Théâtre de Corbeil, et enfin Pâris dans La Belle Hélène toute une saison au Théâtre du Tambour Royal à Paris.

Dominique Ploteau se consacre à la mélodie Française et au lied en collaboration avec la pianiste Joanna Maartel. Ils se produisent à Paris dans un récital Duparc-Lizt et participent aux VIIIèmes Rencontres Internationales de Miedzyborowie en Pologne. Lors de la Fête de la Musique 2003, sous la coupole Niemeyer, il chanta Je t'aime, je meurs du compositeur contemporain Nicolas Frize. (1)


+ d'infos :
http://www.myspace.com/dominiqueploteau




___________________
(1) Texte extrait du programme du spectacle Carmen racontée donné le 8 novembre 2009, à Deuil-la-Barre.